Éminent saxophoniste ténor du jazz américain, Joel Frahm a près de 20 ans de carrière depuis son prix dans le concours de jazz Thélonius Monk et son premier album « Sorry, no decaf », paru en 1999. Depuis de nombreux autres ont suivi, la plupart en collaboration.

Ami du célèbre pianiste Brad Mehldau, Joel Frahm s’est associé avec de nombreux artistes au cours de sa carrière dont le trompettiste Avishai Cohen, ou encore le contrebassiste Omer Avitail. Son trio actuel composé de Daniel Loomis à la contrebasse et Ernesto Cervini à la batterie permet de mettre en valeur ses compositions jazz, proche du blues et du courant bebop, un jazz plus mélodieux et qui se rapproche presque de la musique classique. Il a lui-même été formé au piano et au basson dans sa jeunesse.

Pour venir admirer son jeu puissant et inventif, prenez vos places pour un de ses concerts au Duc des Lombards (vendredi 3 et samedi 4 avril)