Sensation de l’année 2015, Jabberwocky n’en finit plus d’impressionner. Révélé aux yeux du grand public avec leur single Photomaton, le groupe laissait entrevoir un potentiel intrigant qui s’est confirmé avec la sortie de son premier opus Lunar Lane en octobre dernier.

L’explosivité de Fog, la mélancolie rageuse de Pola ou l’electro dazzle Ignition à la Daft Punk dans Tron, chaque morceau possède une résonance lancinante, puissante, presque euphorisante. Alors bien évidemment tout est loin d’être parfait avec une redondance des basses sur certain titres ou des voix pas encore intégrées de façon assez fluide, mais nul doute que le groupe sera à suivre dans les années à venir.

Membre de la nouvelle génération electro-pop française aux côtés d’artistes comme la Nantaise Christine and The Queens, les Marseillais de Kid Francescoli ou encore le Rémois ALB, Jabberwocky est confronté à une popularité croissante.

Le trio Jabberwocky n’en finit plus d’enchaîner les shows et sera présent dans de nombreux concerts en 2016 : le 9 janvier à la Bellevilloise, le 5 février à l’Observatoire à Cergy (aux côtés de Kid Francescoli) et surtout le 15 avril pour une prestation qu’on guettera avec impatience du côté de La Cigale à Paris.


Prochain Live