Figure de proue du jazz manouche depuis plus de 25 ans, le trio Rosenberg composé Stochelo, Nous’che et Nonnie Rosenberg continue années après année à enchanter les foules par leur musique endiablée. Stochelo Rosenberg est considéré comme l’un des meilleurs guitaristes, alliant une technique impeccable, une grande élégance et un vibrato très personnel, qui mêle virtuosité et émotion.

Découverts par Stéphane Grappelli, ils sont désormais considérés comme les plus éminents héritiers du grand Django Reinhardt. Leur participation récente à la bande originale du film consacré au plus grand guitariste manouche de l’histoire les a définitivement consacrés en France. Fort d’une discographie fleuve (plus d’une quinzaine d’albums) le groupe a progressivement fait évolué son style vers des mélodies plus travaillées sans perdre la fraicheur de leur jeunesse.

Ils seront à Paris au Duc des Lombards les 14, 15 et 16 octobre prochains pour plusieurs concerts qui s’annoncent mémorables.