Alors qu’il a grandi au sein d’une famille aveugle, la musique a toujours été un moyen de communiquer et d’exprimer ses émotions pour William Fitzimmons. Devenu  psychologue thérapeute, le natif de Pittsburgh a su à force de persévérance, devenir auteur-compositeur-interprète.

Révélé avec son troisième album « The sparrow and the crow », alors que ses deux premiers avaient été auto-produits, William Fitzsimmons a depuis poursuivi son chemin, et chaque album reflète son état d’esprit, ses introspections et peines, toujours avec pudeur et émotion. Bien loin de son physique de bûcheron américain, sa voix envoûte autant qu’elle apaise. Une véritable thérapie non dénuée d’espoir et de malice par moment.

Son dernier opus « Mission Bell », paru en 2018, marque un renouveau pour l’artiste. Plus épuré et léger, son interprète y multiplie les duos et y insuffle une énergie nouvelle, plus optimiste, même si certains morceaux restent durs. Comme si à 40 ans, William Fitzsimmons était enfin apaisé, et que cela lui avait permis d’atteindre sa plénitude.

On vous donne rendez-vous aux Trois Baudets le 16 mai prochain pour venir admirer le folk de l’américain William Fitzsimmons.